La Garenne-Lemot

 

Découverte et exploration visuelle d’un parc aménagé : La Garenne-Lemot.

L’entrée de ce parc nous montre des jardins réguliers, des aménagements paysagés, mais ce jardin organisé n’est que partiel. L’entrée contraste fort avec l’ensemble du parc, essentiellement boisé, irrégulier, néammoins traversé d’allées, de cheminements en coteaux et en bordures de rivières, malgré la présence d’alignements d’arbres et d’arbustifs.

Le créateur de se jardin laisse entrevoir le désir à la fois d’un paysage organisé, une attirance pour l’Italie à travers la retraduction de la campagne de Toscane melées aux éléments architecturaux : un site composé à l’image d’une peinture, évoquant l’Italie.

 

Comment traduire ces ces contrastes de tonalités, de feuillages, ces intervalles d’espaces organisés, irréguliers ?

C’est une suite de prises de vue photographiques, montées numériquement pour une vidéo linéaire, silencieuse.

 

 

Recherches à partir de prises de vues, montage numérique, réalisation de vidéo linéaire.

Format pal  1 i/s / coul / sil / durée 13' 41 / 2012

© 2020  Murielheriveau