J'aime me hasarder à découvrir des sites à partir d'une carte, prendre des vues.

 

Lorsque j'explore ces lieux, je cherche à re-traduire des perceptions, à m' immerger dans des scénographies végétales, à partir de partis pris,

(labyrinthes, jeux de perspectives réelles voire inversées, de vide et de plein, de proche, de lointain, de contrastes de formes, de couleurs).

 

Ces scénographies végétales sont conçues, aménagées, à l'inverse d'un site resté à l'état naturel.

Je me pose un autre questionnement : comment aborder un espace naturel ?  en quoi differe t-il d'un lieu aménagé ?

© 2020  Murielheriveau